8°C
L'enquête: Le mystère s'épaissit
Edition du lundi 21 juin 2021
Project Image

Fauve qui peut !

Une excursion dans les hautes montagnes entourant Churchlake a tourné hier à la tragédie. Trois personnes ont été retrouvées démembrées dans des circonstances troubles. La piste animale est privilégiée. La relative tranquillité des massifs montagneux offre en effet une réserve naturelle à la faune particulièrement riche. Sans doute qu’une meute de loup ou éventuellement un ours aurait pu commettre pareil massacre. Certains déjà abordent le sujet du monstre qui roderait dans le massif montagneux. Une thèse contredite par les amateurs du genre, déclarant que le monstre ne se manifeste qu’en mai à l’occasion du mois de la grande chasse. Les légendes urbaines se répandent comme une trainée de poudre.

Il est recommandé à tout aventurier casse-cou d’éviter de sortir des sentiers balisés et de marcher seul. Bien que le groupe ne soit pas à première vue un facteur adoucissant du risque mortel qui accompagne la balade. L’accident n’est pas sans évoquer les différentes disparitions de ces derniers jours. Le manque de nourriture dû à la saison hivernale est propice aux comportements agressifs de la part de certaines espèces.